[BLUES ROCK] - Fish Eyed Blues - It's Not You... It's Me - 2022 - WEB FLAC 16BITS 44.1KHZ EICHBAUM

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Web Album Blues Rock
Seeders 21 Leechers 0 Complétés 82
Informations Voir les informations
Fichiers 19 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

zuyw.gif ycu4.pngqe77.gif


1o83.gif





Fish Eyed Blues - It's Not You... It's Me



9dt3.jpg



h0gc.png



Artist: Fish Eyed Blues
Title: It's Not You... It's Me
Year Of Release: 2022
Label: Bavaro/Iannizzollo
Genre: Blues Rock



nsxt.png




1. When You Goin' Home (3:26)
2. Sweet Sugar Mama (4:53)
3. Cigarettes (6:28)
4. Cold Inside (3:52)
5. Undone (5:05)
6. Mad As A Hatter (5:16)
7. Devils Angel (6:02)
8. Wasted Days (4:03)
9. Comin' And Goin' (2:56)
10. Goodbye (2:41)
11. Down The River (5:40)
12. Whole Lotta Nothing (3:31)
13. Good Time Blues (3:38)
14. One Step Over The Line (5:07)




y1qo.png



DURATION: 62:45
FILE FORMAT:FLAC. 16bits 44.1khz
QUALITY: LOSSLESS
TAILLE :373 MB
TRACKS : 14



Fish Eyed Blues est un membre actif de la Jersey Shore Jazz & Blues Foundation, à la fois en tant que bénévoles et événements sponsorisés depuis 2018. L'année suivante, ils ont sorti leur premier disque, "Nothing Personal", enregistré aux Retromedia Sound Studios à Red Bank. . Il a été choisi cette année-là par la JSJBF comme le meilleur CD autoproduit, nous représentant à l'IBC de janvier 2020. Moins de deux mois plus tard, le monde s'est arrêté brutalement avec la pandémie. Avec beaucoup de temps libre, le guitariste et leader Jeff Bavaro et le chanteur Paul Iannizotto ont commencé à travailler à distance sur un nouveau lot de chansons, dont plusieurs ont été prévisualisées lors d'une diffusion en direct sur Facebook en avril 2021 lors de notre longue série, puis en cours dans isolement et renommé "Reckless Streamy Nights". Les travaux se sont poursuivis et en septembre de la même année, l'enregistrement a commencé avec Adam Vaccarelli chez Retromedia à nouveau à la barre. En décembre, le projet achevé a été confié à Tim Pannella pour le mastering. Au début de cette année, le groupe a signé avec Jersey Shore Records après avoir rencontré le PDG Denis Quilligan et entendu parler de son histoire de travail à Nashville pour gérer la promotion radio de nombreux artistes.

J'ai reçu une copie anticipée du nouveau CD intitulé "Ce n'est pas toi… c'est moi" et de la pochette à la présentation des chansons, le groupe a trouvé un gagnant ! Le morceau d'ouverture, "When You Goin' Home" est un rocker dur qui est ancré par l'excellente section rythmique de Kevin Krause à la batterie et Rich Solomon à la basse. Ils changent de vitesse avec le blues lourd de "Sweet Sugar Mama" avec la guitare déformée de Jeff et la voix tout aussi rugueuse de Paul qui collent bien à la chanson. « Cigarettes » démarre avec un clip de « The Honeymooners » suivi d'un riff Stonesy qui attire votre oreille et ne vous lâchera pas.

"Cold Inside" est un mélange de blues à tonalité mineure qui présente un travail de frette exceptionnel de Jeff. Le morceau suivant "Undone" a un riff d'ouverture accrocheur avec le groupe se joignant à la voix de Paul menant à un grand pont et à nouveau mis en évidence par la guitare de Jeff qui définit le son signature du groupe. "Mad as a Hatter" a le rythme d'ouverture du chapeau haut de forme de Kevin ce qui mène à une chanson qui swingue vraiment avec la batterie ponctuant la chanson tout en gardant ce rythme. "Devils Angel" est Black Sabbath rencontre Alice in Chains dans un départ qui correspond en fait au goût de nombreux styles adoptés par le groupe pour ce disque. Fidèle à ce thème, "Wasted Days" aurait pu provenir du groupe de country rock Pure Prairie League. La guitare acoustique cliquetante encadre parfaitement la voix de Paul tout en conservant ce que le groupe appelle « blues soul ». « Coming and Goin' » s'ouvre sur un riff de blues familier, mais reçoit le traitement unique du groupe qui plaît beaucoup à cet auditeur. "Goodbye" est un rocker up-tempo dans le style Chuck Berry vu à travers l'objectif Fish Eyed. Si cela ne vous permet pas de bouger, une vérification du pouls s'impose. "Down The River" est un blues lent mais funky sur lequel le chanteur déplore cette question séculaire, pourquoi sa fille l'a vendu en bas de la rivière. Jeff ajoute quelques beaux solos de guitare plaintifs pour compléter la voix cinglante de Paul. "Whole Lotta Nothing" s'ouvre sur le rythme de Bo Diddley de Kevin, puis Jeff intervient avec une forte distorsion sur un riff qui ressemble au "Last Train to Clarksville" de Monkee avec le mantra qu'il ne se passe rien, et tout fonctionne ! L'avant-dernière chanson "Good Time Blues" est un numéro acoustique avec une boucle d'ouverture qui comprend des éléments qui ne sont généralement pas associés au blues ou à toute autre forme musicale. Je ne vais pas vous donner le maquillage total mais je dirai que le papier de verre est de la partie. Avec la diapositive de Jeff et le rythme de marche de Kevin, la section rythmique donne vraiment l'impression que celle-ci était jouée sur une façade de porche délabrée dans le sud profond. Le dernier morceau "One Stop Over the Line" a Paul chantant les paroles d'ouverture à l'unisson avec la guitare de Jeff sur un rythme syncopé établi par Kevin et Rich et il s'envole à partir de là. Malgré le vaste terrain musical couvert sur ce disque, Fish Eyed Blues a réussi et leur voyage musical est enrichissant pour nous les auditeurs. ~Tom Baldino Je ne vais pas vous donner le maquillage total mais je dirai que le papier de verre est de la partie. Avec la diapositive de Jeff et le rythme de marche de Kevin, la section rythmique donne vraiment l'impression que celle-ci était jouée sur une façade de porche délabrée dans le sud profond. Le dernier morceau "One Stop Over the Line" a Paul chantant les paroles d'ouverture à l'unisson avec la guitare de Jeff sur un rythme syncopé établi par Kevin et Rich et il s'envole à partir de là. Malgré le vaste terrain musical couvert sur ce disque, Fish Eyed Blues a réussi et leur voyage musical est enrichissant pour nous les auditeurs. ~Tom Baldino Je ne vais pas vous donner le maquillage total mais je dirai que le papier de verre est de la partie. Avec la diapositive de Jeff et le rythme de marche de Kevin, la section rythmique donne vraiment l'impression que celle-ci était jouée sur une façade de porche délabrée dans le sud profond. Le dernier morceau "One Stop Over the Line" a Paul chantant les paroles d'ouverture à l'unisson avec la guitare de Jeff sur un rythme syncopé établi par Kevin et Rich et il s'envole à partir de là. Malgré le vaste terrain musical couvert sur ce disque, Fish Eyed Blues a réussi et leur voyage musical est enrichissant pour nous les auditeurs. ~Tom Baldino Le dernier morceau "One Stop Over the Line" a Paul chantant les paroles d'ouverture à l'unisson avec la guitare de Jeff sur un rythme syncopé établi par Kevin et Rich et il s'envole à partir de là. Malgré le vaste terrain musical couvert sur ce disque, Fish Eyed Blues a réussi et leur voyage musical est enrichissant pour nous les auditeurs. ~Tom Baldino Le dernier morceau "One Stop Over the Line" a Paul chantant les paroles d'ouverture à l'unisson avec la guitare de Jeff sur un rythme syncopé établi par Kevin et Rich et il s'envole à partir de là. Malgré le vaste terrain musical couvert sur ce disque, Fish Eyed Blues a réussi et leur voyage musical est enrichissant pour nous les auditeurs. ~Tom Baldino





hira.jpg



k09a.gif



[/color][/center]

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Divxfg

    32.23To - 2.28To

    Ajouté par Divxfg il y a 6 jours

    Merci, merci, merci...